Des festivals de l'automne 2015 (3).

Publié le par Raimbourg Frantz-Minh

Des festivals de l'automne 2015 (3).
Des festivals de l'automne 2015 (3).
Les Primeurs de Massy. 28 au 31 octobre 2015.

Depuis 1998, ce festival musical est organisé chaque année fin octobre au Centre culturel Paul Bailliart de la ville de Massy en Essonne.
Pour la première fois, « Les Primeurs » ont installé leur double pendant la même période à Castres (Salle Lo Bolegason), créant ainsi « un autre espace géographique » du même événement.
L’originalité de la manifestation est de permettre à des chanteurs ou groupes pas toujours connus de se présenter à l'occasion de la sortie de leur premier album dans les meilleures conditions possibles devant un public aussi bien familial que professionnel. Que ce soit à Massy ou à Castres, tous les styles se télescopent dans deux salles pendant 4 jours à raison de 5 concerts de 45 minutes par soirée.
Miroir de la vie musicale française, la liste des artistes venus aux « Primeurs » au début de leur carrière est impressionnante. Citons Les Ogres de Barback, Tryo, Dyonisos, Tété, La Grande Sophie, Camille, Vincent Delerm, Olivia Ruiz, Cali, Emily Loiseau, Renan Luce, Moriarty, Zaz, Skip The Use ou encore Ben l’Oncle Soul et Brigitte… parmi quelques uns des noms les plus connus.
Mathieu Saïkaly. (Photo: Frantz-Minh Raimbourg)

Mathieu Saïkaly. (Photo: Frantz-Minh Raimbourg)

Cette année peut-être encore plus que d’habitude la programmation était éclectique. Chanson française avec Nach (Anna Chédid), pop lettrée (Feu ! Chatterton), rock vénéneux (Jeanne Added), musique du monde hybride (Songhoy Blues, Jambinai), rap (Kacem Wapalek) ou electro (Superpoze), il y en a eu pour tous les goûts !
The Summer Rebellion. (Photo: Frantz-Minh Raimbourg)

The Summer Rebellion. (Photo: Frantz-Minh Raimbourg)

Une soirée a retenu particulièrement notre attention : celle qui a réuni Mathieu Saïkaly et ses belles chansons folk, le duo un brin déjanté The Summer Rebellion, Ester Rada et Moh ! Kouyate. La chanteuse israélienne d’origine éthiopienne et le guitariste et chanteur guinéen n’ont fait que confirmer tout le bien qu’on pensait d’eux au cours de prestations lumineuses et (forcément) trop courtes…
                                                             Frantz-Minh Raimbourg
Ester Rada. (Photo: Frantz-Minh Raimbourg)

Ester Rada. (Photo: Frantz-Minh Raimbourg)

Moh! Kouyate. (Photo: Frantz-Minh Raimbourg)

Moh! Kouyate. (Photo: Frantz-Minh Raimbourg)

Publié dans Festivals

Commenter cet article