Ina-Ich.

Publié le par Raimbourg Frantz-Minh

Le groupe rock électro a sorti il y a quelques mois son troisième album. Nous avons profité de sa présence au Rendez-vous annuel des indés et de l'autoproduction (JIMI) dans le cadre de la 30ème édition du Festi'Val de Marne et de la soirée de la revue « Longueur d’Ondes » pour rencontrer la tête pensante du groupe, l'auteure/compositrice/chanteuse/pianiste Kim-Thuy Nguyên.
Photo: Eve Dulac Ackley.

Photo: Eve Dulac Ackley.

Racontez-nous votre parcours musical !
Il y avait beaucoup d’artistes dans la famille. Je suis arrivée en France à l’âge d’un an suite à la guerre. Mon père, officier dans la marine sud vietnamienne et passionné de musique nous a transmis son énergie et sa volonté de se reconstruire dans le pays d’accueil. J’ai fait toute ma formation de pianiste classique au conservatoire de la Rochelle puis je suis devenue accordeuse de profession.
Depuis que je suis enfant, j’ai en moi une forme de « fureur de vivre » mais toujours dans un esprit positif et une volonté de bâtir. Je ne suis pas dans la destruction. Cette colère, cette hargne qui est certainement dû à mon histoire, je l’exprimais d’abord sur mon piano.
Au fil des années, j’ai rencontré des musiciens, j’ai intégré une première formation d’électro (« Samanawok ») en tant que pianiste/choriste. Dans le même temps, j’ai appris la guitare électrique, à me familiariser avec la programmation, j’ai réalisé de nombreuses maquettes…
Quels sont les artistes qui vous ont influencé ?
Depuis toujours, j’écoute Jacques Brel. Il avait en lui une rage, une envie d’exister…
Je pourrai citer Nine Inch Nails et Trent Reznor, Bjork, Jeff Buckley mais aussi des compositeurs comme Frédéric Chopin ou Jean-Sébastien Bach…
Que veut dire « Ina-Ich » ?
« Inh Ich » qui désigne un son «persistant et dérangeant» était le nom initialement prévu pour le groupe. Quand j’ai trouvé le mot dans un dictionnaire franco-vietnamien, je me suis dit : « cela me correspond vraiment ! »
Photos: Eve Dulac Ackley.
Photos: Eve Dulac Ackley.

Photos: Eve Dulac Ackley.

Le premier album (« Ina-Ich ». Baidjan Records. Wagram Music) est sorti en 2007 ?
Tout à fait. Les textes, les arrangements sont le résultat de plusieurs années de recherches, de démos… J’ai créé la formation en 2006 avec au départ Aurélien Clair (batterie), Cyrille Nobilet (basse) et Mickael Lebayon (guitare). Nous avons eu le bonheur de remporter le prix du Jury Pierre-Delanoë l’année d’après. Nous avons participé aux Francofolies de la Rochelle (2007), à la Fête de l’Humanité (2008), au festival Rock al parque de Bogota (2009)…
Le deuxième opus « L’Année du Tigre » a vu le jour en 2010. Entre temps, j’avais rompu avec mon premier producteur suite à des désaccords artistiques. J’ai créé mon propre label (« Inh-Ich Prod ») avec l’aide d’Aurélien qui est également le manager du groupe. Nous avons remporté le Grand Prix UNAC-SACEM de l’autoproduction puis assuré la première partie de quelques concerts de Shaka Ponk.
Parlez-nous de votre troisième disque (« ii3 ») !
En 2014, le bassiste/guitariste et réalisateur artistique de Matthieu Chedid, Brad Thomas Ackley nous a rejoints. Nous avons d’abord fait paraître un maxi 4 titres (« Ma chair et mon sang ») puis « ii3 » qui est sorti en avril 2016 d’abord en version numérique puis dans les bacs.
« ii3 » a été produit, arrangé, mixé et remasterisé par Brad. Du coup, le schéma et la construction des morceaux sont sans doute un peu différents que dans mes productions précédentes.
En ce qui concerne les textes, j’'écris en fonction de mes humeurs de ce qui me touche, c’est vraiment très instinctif... Dans cette dernière galette, j’évoque aussi bien l’amour charnel, le sort subi par notre humanité que l’industrie musicale (« Fais nous un tube »), l’obsession des modes ou de l’argent…
Chaque titre correspond à un moment de ma vie, parfois à un environnement sonore bien précis.  
                              Entretien réalisé par Frantz-Minh Raimbourg
Artwork réalisé par KIM-THUY NGUYEN dite "INA-ICH".

Artwork réalisé par KIM-THUY NGUYEN dite "INA-ICH".

Photo: Eve Dulac Ackley.

Photo: Eve Dulac Ackley.

Publié dans Chanson Francophone

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article